Les revendications des Gilets Jaunes sont relayées de manière très approximative par de grands médias nationaux dont l’intérêt essentiel et de préserver la stabilité des institutions et qui, pour cette raison, tendent à dénaturer le mouvement. Ceci se fait d’une part en diabolisant les Gilets Jaunes (violence, racisme) en minimisant le mouvement, (nombre de manifestants, incapacité à se fédérer, divisions internes, pluralité de revendications) et, d’autre part, en laissant les politiques utiliser des éléments de langages produits par des cellules de communication particulièrement efficaces. Ainsi, le grand public ignorant la réalité de notre mouvement ne s’en fait qu’une idée approximative largement influencée par nos adversaires.

Le mouvement des Gilets Jaunes est et sera ce que nous en faisons. Au travers d’une présence journalière sur les ronds-points et de rassemblements hebdomadaires ou ponctuels dans les grandes villes, nous affirmons notre détermination. Au moyen de vecteurs de communication, nous démontrons notre capacité à nous organiser, nous tendons à modifier le rapport de force médiatique et à mettre en évidence la responsabilité de l’Etat, du gouvernement, des élus dans la situation sociale et économique qui a vu l’émergence de notre mouvement.

Si notre présence est déterminante, c’est au moyen de la communication que nous pouvons corriger l’image des Gilets Jaunes et affirmer au moyen de messages clairs tout à la fois nos revendications et l’échec des politiques actuelles.

Tout est important ! La présence, la manifestation, le dialogue, l’organisation, les réunions, les tracts et affichages et les actions. Or, la communication se heurte à deux écueils. Le premier tient, en interne, à la résolution des querelles d’ego, cause principale de la dissolution de nombreux groupes. Le second, à notre inexpérience dans le domaine si particulier de la propagande des mouvements sociaux et à la difficulté de trouver les financements nécessaires à nos actions.

Une autre difficulté apparaît. La production d’une communication de qualité (affiches, tracts, gazette) passe par la constitution de commissions productives réunissant régulièrement des membres actifs et volontaires pour des périodes de travail assez longues. Or, le mouvement des Gilets Jaunes rassemble des personnes dont les activités et les périodes de disponibilité sont diverses.

Ainsi, une inscription validée sur le site, donne accès à un forum privé, à des catégories d’articles privées, à des ressources en médias à accès réservé et à une liste de diffusion également privée. De la sorte, chacun peut contribuer à un projet, en initier un, proposer des solutions : slogans, dessins, affiches, tracts, articles, etc. destinés à notre communication extérieure.

L’idée générale est de parvenir à produire quelques documents utiles à portée générale qui soient utilisables par tous les collectifs Gilets Jaunes de France, en espérant que d’autres en feront autant ou viendront s’agréger pour travailler sur le même site ce qui, d’une manière ou d’une autre permettra à tout le mouvement GJ national de disposer de vecteurs de communication de qualité.

CJ Sautron

Notes : Inscriptions possibles depuis le formulaire « contact » de ce site, ou par téléphone ou contact direct.

Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *